Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor

Publié le par Péléane Léana

Inconnu-a-cette-adresse.jpg

Citation :

 

" Tu dis que nous persécutons les libéraux, que nous brûlons les livres. Tu devrais te réveiller : est-ce que le chirurgien qui enlève un cancer fait preuve de ce sentimentalisme niais ? Il taille dans le vif, sans état d'âme. Oui, nous sommes cruels. La naissance est un acte brutal. Notre re-naissance l'est aussi. Mais quelle jubilation de pouvoir enfin redresser la tête ! Comment un rêveur comme toi pourrait-il comprendre la beauté d'une épée dégainée ? C'est ce qu'est notre Führer, mais tu n'as jamais rencontré un Hitler"

 

Résumé de l'éditeur :

 

"En 1933, alors que Martin rentre en Allemagne, son ami Max s'occupe de leur galerie d'art aux États-Unis. Dans leur correspondance, Martin décrit la montée en puissance d'Hitler dans son pays. Au fil des lettres, Max comprend avec effroi que son ami adhère au nazisme. Au nom d'une idéologie inhumaine, leur amitié est menacée.

«Je ne trouve plus le repos après la lettre que tu m'as envoyée. L'homme que j'ai aimé comme un frère, dont le coeur a toujours débordé d'affection et d'amitié, ne peut s'associer, même passivement, au massacre de gens innocents.»"

 

Ma chronique :

 

Je veux remercier les éditions Flammarion et Histoire de Roman pour ce partenariat. Je dois dire que je n'ai pas l'habitude de livre des livres d'écoles, de collèges et de lycées, mais quand on m'a proposé de le faire, je m'en suis réjouit. Déjà, ça me fait découvrir de nouveau roman et ensuite, je peux lire ce que j'aurai pu étudier du temps où j'étais en cours. Et ça permet aussi aux instituteurs et aux professeur d'avoir des avis dessus.

 

J'ai reçu des éditions Flammarion le titre Inconnu à cette adresse avec la préface écrite par Stéphane Hessel. Pour la petite note, M. Hessle était un résistant, qui a été arrêté et déporté à Buchenwald puis à Dora. Il s'est évadé car il a pris l'identité d'un prisonnier mort. Dans la préface, il parle de l'authenticité du texte de l'auteur, qui peut troubler les jeunes esprits, et rappeler nombre de souvenirs aux anciens.

 

Ce livre est un roman épistolaire - écrit sous forme de lettre -, dont le style d'écriture est divisé en deux. En effet, chacun des deux personnages à un style précis. Celui de Max a un rythme et une dynamique très vifs et celui de Martin est beaucoup plus posé et lent. Ceci dit, ça correspond parfaitement à l'histoire.

Étonnement, le dialogue est présent, certes très peu, mais quand même intéressant. Il permet de voir l'amitié qui passe entre les personnages au début de l'histoire.

Le vocabulaire est très bien adapté à l'époque du récit. Quand on lit le roman, on entre de suite dedans. Les points de vue narratif sont du coup très pertinents.

Et la mise en page est très bien faite.

 

L'intrigue de l'histoire est très bien écrite. L'histoire étant partie de lettres réelles, les faits en paraissent encore plus réalistes. Elle arrive vraiment au bon moment, on la voit arriver de façon assez subtile au début, puis elle est de plus en plus visible.

Les personnages sont très intéressants. Max, l'Allemand vivant en Amérique, est quelqu'un de très vif, aimant, souriant, joyeux et très important, qui a très peur d'être déçu. Martin, vivant en Allemagne, est distant, peureux, compte que sur les Grandes Personnes. Au début, on l'apprécie, mais plus ça va, et plus il est détestable. Il est l'opposé de Max. Hitler est un personnage secondaire, car il est présent dans les lettres que les hommes s'écrivent. Il en est même souvent le plus grand centre d'intérêt. Au début, lors de ses premières apparitions, c'est un homme qu'on admire beaucoup. Puis, dans la continuité des évènements, suivant les points de vue, soit on l'aime encore plus, soit on le déteste.

Comme dit au dessus, l'histoire est très réelle. De plus la référence historique est très importante car on apprend beaucoup de choses sur Hitler, sur la vie dans les années 1932 à 1934, sur la société. Ça nous plonge encore plus dans l'histoire.

L'ambiance est au début détendu, mais plus on lit, et plus on est stressé. On vit vraiment ces lettres.

 

En conclusion, ce livre est un très très bon roman. On apprend plus qu'en cours. J'aurais vraiment préférer lire ce livre dans mes années fin de collège-début de lycée plus que (par exemple) Guerre et Paix qui ne m'a strictement servi à rien du tout (que d'ailleurs, je n'ai même pas fini) ! Au moins, Inconnu à cette adresse est une lecture utile !

 

Note : 19/20

 

Des qualificatifs ? Apprendre, références, intéressant

Publié dans Livres d'écoles

Commenter cet article

Aux Rendez-vous Littéraire 31/01/2013 12:18

Je l'ai lu y a très longtemps et j'avais bien aimé !!!

Péléane Léana 05/02/2013 21:53



Moi je viens de le découvrir avec plaisir ! Un très bon lire d'étude ^^.



_ananas_ 18/01/2013 18:33

Wahou, t'as aimé. J'avais bien apprécié, mais il ne me reste quasiment plus de souvenirs de cette lecture...

Péléane Léana 18/01/2013 19:58



OUi, c'est bizarre venant de moi qui ne suis pas du genre à lire ce genre de livre ^^.


Il est vraiment bien, relis-le, ça devrait être une relecture simpa. En plus, il se lit vite ^^.