Catalepsyan, tome 1 : Le songe d'une vie, la vie d'un songe de David Da Silva

Publié le par Péléane Léana

catalepsyan-1.jpg

 

Citation :

« 16 Septembre 1983

 

Six mois d’Apocalypse et deuxième présentation du bilan devant le Conseil des Ombres. Le 21 juin, le premier bilan présenté a fait état de la mort de 5,7 millions d’humains. Et aujourd’hui, soit trois mois après, ce nouveau bilan estime le nombre de victimes de Kaerlen à hauteur de 12,4 millions !

Arguant qu’à ce rythme-là, l’Apocalypse prendrait trop de temps, Lucifer nous a suggéré de changer de stratégie. »

 

Résumé de l’éditeur :

« Les vampires et les humains cohabitent depuis des siècles sur Terre. Mais en ce 17 Mars 1784, une page importante de l'Histoire de ces deux espèces va s'écrire. Esthane Rathon, annoncé comme étant l’Élu des vampires qui leur permettra de régner seuls sur ce monde, naît. Sur fond de guerre entre les forces des Ténèbres et celles du Paradis, avec pour objectif l'extinction ou la préservation de l'espèce humaine, il découvrira sa grande et sombre destinée. Malgré tous les efforts mis en œuvre pour la combattre, sa destinée s'imposera d'elle-même, et ce quelques soient ses réticences et la force de sa volonté... »

 

Ma chronique :

 

J’ai fait la connaissance de David Da Silva il y a quelques mois. Et c’est avec grand plaisir que j’ai appris qu’il était auteur. De fil en aiguille, ce livre m’a été offert en service de presse. Et qui plus est, son premier service de presse ! Quel honneur pour moi ^^. Alors un grand merci, merci beaucoup David Da Silva pour m’avoir confié cette tâche. Et c’est avec grand plaisir que je m’y suis attelée ^^.

 

Ce roman est écrit à la première personne du singulier et sous forme de journal intime, d’où le choix du style d’écriture. Le fait de lire un journal intime créait des liens plus que profond avec le personnage. De plus, seulement l’essentiel est raconté par celui qui écrit, ce qui donne une dynamique et un rythme soutenu. On a pas le temps de s’ennuyer, et c’est très agréable. Malgré tout, aussi surprenant que cela puisse l’être, il y a des dialogues. Certes, c’est l’écrivain du journal qui les retranscrit, mais ils sont tout de même présent. Peu nombreux, mais subtils. J’ai beaucoup apprécié la façon dont ils sont écrits.

 

Pour ce qui est de l’histoire, l’intrigue est très bien préparée. Durant un bon moment, on cherche ce qu’est Catalepsyan, et on le découvre que plus tard. Les choses se passent à une vitesse très agréable, seul point négatif, à la fin, je trouve que c’est trop rapide ; on a pas le temps de tout comprendre. L’histoire est très originale, c’est très sympathique de voir des anges et des démons/vampires se battre pour un seul homme. Et vous avez déjà vu un vampire devenir un ange ?

 

Esthane Rathon est le personnage principal, l’auteur du journal. Il fait tout ce qu’il peut pour s’éloigner de sa destinée, de son Ka, mais ça revient toujours en force. J’adore le voir indécis se plonger du côté des mauvais, puis des bons, et ainsi de suite.

Lysione est le nouveau père d’Esthane, son créateur. Il fait son boulot, et il le fait bien, où plutôt « mal » ^^.

Les parents Rathon ont vendus leur fils aux enfer. Quels parents pourraient faire ça ?

 

L’ambiance du livre est morbide. Quel meilleur mot utiliser pour un livre avec autant de mort ? J’ai beaucoup apprécié de ne pas entendre de téléphone sonner, les voitures, la radio, même s’ils sont présents, mais très discret. Cette univers m’a fait penser à l’ancien temps, et c’est très agréable.

 

Pour finir, je ne peux que vous conseiller ce roman dont il me tarde énormément de lire le suivant !

 

Note : un bon 17/20

 

Des qualificatifs ? Intriguant et morbide

Publié dans Fantasy - Fantastique

Commenter cet article

Luna 11/11/2012 15:53

J'imagine vu tout le bien que tu en dis ;)
Mais bon, je ne suis pas franchement motivée pour lire un livre du genre, c'est un risque à plomber une lecture qui aurait pu me plaire...

Péléane Léana 11/11/2012 16:07



Je comprend ^^, il y a toujours un moment pour tout.



Luna 07/11/2012 09:34

Jolie chronique :)
Je dois dire que les vampires me gonflent de plus en plus alors je passe mon chemin...

Péléane Léana 07/11/2012 11:55



Merci ^^


Je te comprend, moi aussi ils me soule, mais ce livre et quand même très agréable à lire, et puis ce n'est as qu'un vampire ^^