Coeur d'encre, tome 1 de Cornelia Funke

Publié le par Péléane Léana

 

Coeur d'encre, tome 1, Coeur d'encreCitation :

 

«  Les chiens se jetèrent sur Mo en montrant leurs dents jaunes.

Élinor attrapa Meggie comme elle l’avait fait dans sa maison pour l’empêcher de courir à son secours.

Mais quelqu’un d’autre s’interposa. Avant que les chiens aient eu le temps de mordre, Doit de Poussière se précipita. Meggie pensa qu’ils allaient le mettre en pièce quand elle le vit les attraper par leurs colliers mais il n’en fut rien. Les chiens lui léchèrent les mains, sautèrent sur lui comme sur un vieil amis tandis que Mo mettait sa main sur le bouche de Basta pour l’empêcher de leur donner des ordres. »

 

Résumé de l’éditeur :

 

« Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d'histoires à voix haute ? Ses livres auraient-ils un secret ? Leurs mots auraient-ils un secret ? Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours. »

 

Ma chronique :

 

J’avais envie de lire ce roman depuis très longtemps et l’occasion est arrivé en même temps que Lydie, Cali et moi avons créées Le petit salon des trinomettes. Ça a été notre troisième lecture commune et elle date de Mai 2013 ! Ça fait donc un bon bout de temps ! Je devais le lire en e-book mais mon chéri m’a proposé de me l’offrir ! Je le remercie encore car ce livre est vraiment magnifique !

 

Le style d’écriture de ce livre est simple et fluide. Vous y trouverez des phrases plutôt courtes accompagnées d’un vocabulaire pas compliqué. Donc ce roman se lit très vite, malgré ses 619 pages. Les chapitres aussi sont très courts, certains ne faisant que 2 pages. Du coup, c’est assez étonnant de trouver une dynamique et un rythme plutôt lents alors que les pages défile toute seules. C’est dû principalement à la narration, a troisième personne du singulier. Vous suivrez principalement le personnage principal, Meggie, mais son histoire sera entrecoupée par celles des autres personnages. Et cela n’est pas forcément utile. Vous aurez l’impression de perdre votre temps. Donc le choix de la narration est mal choisi, la première personne du singulier aurait été beaucoup plus intéressante dans le déroulement de l’histoire. Peut-être même que l’écriture en aurait été plus belle et agréable, car là vous lirez vite et bien, mais ça reste un peu plat.

Vous remarquerez aussi que les dialogues sont très présents et que du coup, ça influe sur les descriptions. Vous vous imaginerez plutôt bien les lieux et les personnages – surtout les personnages qui sont un peu trop décrits comparés au reste – mais il vous manquera deux ou trois petites choses pour vraiment vous immerger dans l’histoire. Et ce manque se fera ressentir car il sera prononcé par l’intensité des dialogues. Vous trouverez aussi quelques répétitions, mais pas assez nombreuses pour vous empêcher de continuer votre lecture.

 

Petite pause *j’ai les yeux qui brillent* en parlant de l’objet en lui même. Ce livre est clairement un livre objet. La taille du livre est parfaite, et la couverture est magnifique ! Vous ne vous lasserez pas de caresser la première de couverture et d’essayer voir tous les détails qu’elle contient. Mais attention, ce livre ne contient pas seulement cette merveille, mais pleins d’autres : à chaque fin de chapitres, ou presque toutes, vous trouverez un dessin qui représente la partie lu. Ne prenant qu’un quart de page et étant en noire et blanc avec des traits fins et travaillé, l’auteur – car oui, c’est bien l’auteur qui a fait les illustrations – vous fera vivre un peu plus l’histoire.

 

Justement, venons en à l’histoire... L’intrigue est bien trouvé, l’histoire en elle-même est originale et plaisante à lire. Mais alors, quand on lit plus en profondeur, qu’on fait attention aux détails et qu’on analyse le tout, on trouve des défauts presque partout. Vous n’en verrez pas au début, mais passé le tiers du livre, vous serez plonger dans une dizaine d’événements qui auront déjà eu lieu, dans des répétions d’actions, de descriptions et de dialogues inutiles. Le pire étant que les personnages (SPOIL!!!!!!!!!!) se font quand même emprisonner 3 fois et s’échappent les 3 fois ! Est-ce vraiment utile ? Non ! Du coup, l’originalité du début part complètement de travers et l’histoire en devient lassante. Après certes, c’est un livre jeunesse, et c’est mignon tout plein, mais quand même, les lecteurs jeunesses ne sont pas des gosses de 8 ans, ce sont des ados ou des adultes. Bref. Sinon les personnages sont sympathiques : Meggie est la fifille son papa. Elle a du courage et fera tout pour sauver les gens qu’elle aime. Je ne me suis pas trop accroché à elle mais surtout à sa tante ue est juste géniale tellement elle est égoïste et désagréable – un personnage qui rehausse le niveau du livre – mais malheureusement, elle devient gentille et fini par partager par la suite. Elle garde tout de même son air hautain qui est fait pour elle. Le père est un personnage sympathique à suivre, mais ça en reste là. Par contre, Capricorne est bien un vrai méchant comme on les aime, mais il manque d’un peu de charisme que l’on retrouve chez sa mère qu est très vile ! Je ne parle pas des autres personnages de l’histoire qui sont sois-disant important mais qui au final ressortent vides, sauf peut-être l’auteur.

Sinon l’univers est le notre, donc les descriptions ne sont pas forcément utiles, donc pas existantes dans le récit. Mais j’aurais quand même apprécié avoir plus de détails sur le village de Capricorne.

L’ambiance du livre est très enfantine ! Trop enfantine ! Encore une fois, ce ne sont pas des gosses qui vont lire ce genre de livre, surtout avec ses 619 pages !

 

Je crois vous avoir tout dit. Vous l’aurez compris, je n’ai pas forcément apprécié ce premier tome. Cependant, je lirais sûrement les suivant, car je me dis qu’il me réserve peut-être des surprises. Et j’achèterais quand même les autres tomes juste pour les avoir dans ma bibliothèque ^^.

J’ai lu ce tome 1 en lecture commune avec Lydie, Perrine et Cali, vous trouverez ICI, ICI et ICI leurs avis.

 

Des qualificatifs ? Répétitif

Publié dans Fantasy - Fantastique

Commenter cet article

noisette2011 13/10/2013 10:20

J'avais bien aimer cette lecture, mais trop enfantin à mon goût.
En tout cas, je pense qu'il plaira aux plus jeunes.
Ca reste un joli conte quand même.

Péléane Léana 13/10/2013 19:17



Oui c'est un joli conte, mais je trouve qu'il n'en vaut pas le coup. Il y a trop de superflu.