Birth Marked, tome 2 : Bannie de Caragh M. O'brien (plus gros coup de coeur !)

Publié le par Péléane Léana

birth-marked,-tome-2---bannie

 

Résumé de l'éditeur :

 

"Gaia a quitté l’Enclave, fuyant ses lois cruelles, pour partir à la recherche de sa grand-mère dans la Forêt Morte. Mais ce qu’elle y découvre est bien loin de l’asile qu’elle espérait… La jeune sage-femme devra une nouvelle fois puiser au plus profond d’elle-même pour sauver ceux qu’elle aime et briser les interdits.

 

Quand un simple baiser est un crime,

aimer peut vous coûter la vie."

 

Citation :

 

"Personne ne vint. Elle jeta un oeil dans la pièce à travers l'écran de tulle : celle-ci était haute de plafond,la bas des murs tapissé de rayonnages encombrés de livres. Le manteau de la cheminée disparaissait lui aussi sous des piles d'ouvrages. Sur une table brûlait une lampe à abat-jour rose. Gaia extirpa ses pieds de ses chaussettes détrempées et s'ébroua. Comme on ne lui répondait toujours pas, elle ouvrir doucement la porte et entra. La pluie tambourinait contre la charpente pentue."

 

Ma chronique :

 

J'avais eu beaucoup de mal à lire le premier tome de cette trilogie, j'avais bien aimé mais sans plus. Et Pourtant je voulais absolument savoir la suite ! Alors merci à Histoire de Roman et aux éditions Fleurus, plus précisément à leur collection Mango pour ce très bon et beau service de presse !

 

Comparé au premier tome, l'écriture est plus posée, plus souple et plus travaillée. On sent de suite la maturité qui a gagné l'auteur lors du deuxième récit. Mais la simplicité est toujours de mise et du coup le texte se lit toujours facilement.C'est très agréable de retrouver une fluidité lors de la lecture d'un deuxième ou troisième tome.

La dynamique et le rythme sont plutôt posés car souvent, le temps passe lentement. Les actions sont nombreuses mais l'auteur prend le temps de les décrire, et le lecteur peut vraiment imaginer tout ce qu'il se passe et voir beaucoup de détails. Bien sûr, parfois, le temps passe très vite, mais l'explication est que le personnage principal ne fait pas grand chose durant cette période. Donc l'intérêt de décrire un rien est inutile et l'auteur le sait très bien.

Ce texte est écrit à la troisième personne, mais on ne suit que le personnage principal. Pourtant, la narration est bien choisi car l'auteur écrit vraiment bien, elle joue beaucoup de toutes les techniques que donnent ce style d'écriture : par le ressenti des personnages et par les descriptions surtout. Et même avec cette narration, le lecteur se sent proche du personnage principale.

Les dialogues sont nombreux et pertinents. Même ceux qui pourraient être inutiles à l'histoire nous permettent d'en savoir un peu plus sur tout. Pour ce qui est des répétitions, l'auteur a écrit sans en faire, ce qui ramène à un lecture fluide.

Au niveau de la mise en page du livre, elle est très bien faite car lorsqu'on retrouve le moment du décodage, on n'est pas ennuyé par les retour à la ligne, mais tout est bien positionné et précis.

 

Pour ce qui est de l'histoire, il y a un grand bémol au niveau du titre Bannie. En effet, celui-ci ne correspond pas forcément à ce qui se passe. Captive, qui est le titre du tome trois aurait été parfait ici. Après, le lecteur peut comprendre d'où vient ce titre en avançant dans l'histoire, mais il n'est tout de même pas évident.

L'intrigue est surprenante, même si au début, le lecteur sait où va Gaia, il ne peut pas imaginer tout ce qui va lui arriver et tout ce qu'elle doit endurer. L'histoire est vraiment originale car l'imagination de l'écrivain est étonnante. Elle arrive à faire d'une histoire assez banale quelque chose de grand, de travaillé, de réelle aux yeux de celui qui lit.

Gaia, le personnage principal, est toujours aussi rebelle, motivée, elle fait tout pour aider les autres, même si elle n'en a pas le droit. On l'admire, on l'aime, et c'est difficile de l'imaginer autrement que comme elle est. Mais quand elle change, on se sent aussi perdu qu'elle, même malheureux. De cela, l'ambiance, et les sentiments sont très bien décrits.

Léon, le personnage rude et tendre du premier tome, ne change pas. Sauf que sa rudesse est plus poussée, au vu de tout ce qu'il doit traverser.

Will et Peter, sont deux nouveaux personnages qui vont faire des ravages auprès de Gaia. Mais ils comprendront tous les trois l'enjeu qui les entoure.

Le dernier personnage qui est vraiment important dans l'histoire est la Matriarche, MaLady Olivia. Elle est très intéressante et aussi très intriguante ! D'où lui vient ce charisme ?

Comme lors du premier tome, Gaia se retrouve avec une énigme, elle doit décoder un nouveau code. La façon dont elle le fait est moins impressionnante que pour le premier, mais ça reste quand même intéressant.

L'univers de ce tome est différent au niveau des décors, paysages : entre marais, forêts, et désert, le décors est des plus original ; mais pas tant que ça niveau société : il y a toujours une partie de la population qui est soumise. Certes, pas de la même manière, mais ça amène quand même des tensions au sein de la ville.

D'ailleurs, l'histoire de cette ville est très intriguante et mystérieuse. La plus grande question est pourquoi neuf nouveaux nés sur dix sont des hommes, et surtout comment fait la société pour survivre ?

 

En conclusion ? Ce livre est une merveille, mais qui s'adresse davantage à un public adulte que jeune adulte.

 

Note : 19,5/20

 

Des qualificatifs ? J'ai sourit, j'ai rit ; j'étais triste, j'ai pleuré ; j'ai aimé.

Publié dans Science Fiction

Commenter cet article

Luna 23/04/2013 11:45

Tu me donnes envie de le lire !

Péléane Léana 23/04/2013 14:18



Si tu as déjà lu le 1, fonce, car le 2 est génial !



viou03 21/04/2013 21:28

J'ai adoré les 2 premiers tomes. Il va falloir que je me procure le 3.

Péléane Léana 22/04/2013 22:05



Je l'ai et je vais le lire dans peu de temps ^^. Si jamais tu l'as d'ici le mois prochain, fais moi signe, on pourra en faire une lecture commune ^^.



Mia 18/04/2013 12:37

Tu me donnes grave envie de découvrir cette saga !!!!!!

Péléane Léana 18/04/2013 13:20



Franchement, hésite pas, même si le premier tome est long, l'histoire est surperbe !