Le Peuple des Minuscules de Steve Augarde

Publié le par Péléane

le-peuple-des-minuscules.jpg

Je suis bien contente d'avoir fini ce livre, car il était long ! Je trouve que l'histoire est originale, mais c'est trop long : on a 424 pages à lire pour seulement 10 jours d'histoire, je trouve ce concept intéressant, mais il y a quelque chose, je ne saurais pas vraiment trop dire quoi, qui m'a déplu. D'habitude, quand je lis un livre, je ne peux pas m'en passer, il faut que je sache la suite tout de suite. Là, ça me l'a fait seulement à partir de l'avant dernier jourde l'histoire.

 

Pour la petite histoire : Midge, une jeune fille de 12 ans, part en vacance chez son oncle. La jeune fille, dès qu'elle arrive, fait une visite très rapide des lieux. Elle adore cette maison qui est délaissée, et sa cambre aussi car elle est très différente de la demeure. Les premiers jours, elle s'amuse à donner des noms à tout ce qui l'entoure, car elle est dans une ancienne ferme ; donc, la forêt qui est innaccessible (à cause des ronces et des arbres qui empêchent tout passage) devient la Forêt Royale. Cependant, trois jours après son arrivée, elle décide d'aller visiter l'ancienne porcherie qui se trouve un peut plus haut que le reste des batiments. Quand elle arrive devant, elle entend du bruit, mais son oncle lui à dit que ce batiment était délaissé. Elle a peur, mais décide tout de même de voir ce qui se trouve à l'intérieur. Quel ne fut pas son étonnement lorsqu'elle découvrit un magnifique cheval blanc à la crinière et la queue argenté juste devant elle ! Et en plus, il parle avec des couleurs dans sa tête. Malheureusement, elle s'aperçu très vite que la créature féérique était bléssée : elle avait une de ses ailes tranpersée par les piques d'une moissonneuse. Elle décida d'aider la pauvre bête et avec beucoup de travail, elle réussit à la sortir de sa prison. En la soignant, la jeune fille gagne la confiance de l'animal. Le lendemain, elle va retrouver la bête, et lui annonce que la forêt va être détruite, car son oncle a mit ses terres en vente. La créature venait de la forêt, et Midge le savait ; d'un pas décidé, elle amène la bête à la forêt en la portant sur ses épaules. En entrant dans la forêt, elle va faire la découverte de tous petits êtres, qui y vivent, le Peuple des minuscules.

 

Je ne sais pas si il y aura une suite à cette histoire, mais je pense que si. Mais en tout cas, je n'ai pas du tout compris ce qui se passait dans les trois derniers paragraphes, même si Midge, elle, l'a compris rapidement. Et qu'est-ce que lui raconte le cheval à la fin ? Je dirais que c'est rempli de mystères, mais si quelqu'un à compris, qu'il me le fasse savoir, s'il-vous-plaît !

Publié dans Jeunesse

Commenter cet article

Edelwe 25/05/2011 12:32


Je pense qu'il sera bientôt dans ma PAL. La couverture est superbe!


Péléane 25/05/2011 14:07



C'est vrai que la couverture est magnifique, c'est pour ça que je l'ai acheté, et faut dire qu'elle va très bien avec l'histoire. Je te souhaite bonne lecture alors ;-)



Books-world 25/05/2011 11:58


Ce livre a l'air bien sans plus, mais comme tu le dis, je pense aussi qu'il doit être long.
Merci pour ton commentaire :)


Péléane 25/05/2011 14:05



Bien mais sans plus, et assez long, c'est exactement ça.



Theoma 20/05/2011 18:07


Ma fille l'a reçu en cadeau et elle n'a pas du tout envie de le lire, je dois avouer que moi non plus...


Péléane 21/05/2011 10:24



Je vous comprend, mais je dois avouer que si l'histoire n'était pas aussi longue, je l'aurais adorée, car elle est très bien trouvée.



Luna 20/05/2011 10:40


Effectivement, il a l'air un peu long... Mais après quand c'est bien écrit, ça passe souvent tout seul ! Et ça c'est une question de gout, alors peut-être que je l'aimerais bien... mais je ne suis
pas vraiment tentée par l'aventure !

Merci d'être passée :)


Péléane 20/05/2011 11:41



Oui, il se pourrait qu'il plaise à d'autre personne. Ce livre pourrais très bien être lu lorsqu'on a lu tous les autres, je dirais que c'est plus un livre de second lieu (je ne sais pas si ça se
dit, mais ça rejoint bien mon idée).


Merci à toi d'être passée :-)